Comment réduire vos impôts sur le revenu tout en réalisant des travaux d’isolation dans votre logement ?

réduction d’impôt isolation
La réduction d’impôt isolation permet de réduire votre facture de chauffage à moindre coût.

La réduction d’impôt isolation est une disposition fiscale permettant à un foyer de déduire de son impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétique portant sur une résidence principale (maison ou appartement). Si les dépenses dépassent le montant de l’impôt sur le revenu, le Trésor rembourse la différence.

L’isolation thermique est un moyen performant pour réduire les dépenses de chauffage et améliorer le confort de l’habitat.

Sont éligibles à la réduction d’impôt les locataires, les propriétaires occupant, les bailleurs ou les occupants à titre gratuit.

La réduction d’impôt isolation vise l’acquisition de matériaux d’isolation (il en existe adaptés à chaque situation) et concerne :

  • les parois opaques donnant sur l’extérieur ou une pièce non chauffée (murs, sols, planchers, combles, plafonds toitures-terrasses) ;
  • les parois vitrées (fenêtres ou portes-fenêtres, doubles fenêtres) ;
  • certains volets isolants ;
  • le calorifugeage de tout ou partie d'une installation de production, de distribution de chaleur ou d'eau chaude sanitaire.

Ces dépenses doivent être payées entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012.

Les matériaux et appareils doivent être fournis par l'entreprise qui procède à leur installation et satisfaire à des exigences de performances bien définies.

La réduction d'impôt isolation s'applique au prix toutes taxes comprises des équipements, hors main d'œuvre (sauf pour la pose de parois opaques), qui figure sur la facture de l'entreprise ayant réalisé les travaux. Elle est égale à :

  • 15 % du montant des dépenses pour la pose de matériaux d'isolation thermique des parois vitrées et des portes donnant sur l’extérieur ;
  • 22,5 % du montant des dépenses pour la pose de matériaux d'isolation thermique des parois opaques.
  • 25% du montant des dépenses pour le calorifugeage des installations

Les pourcentages de réduction ci-dessus s’entendent toutes subventions déduites et sont susceptibles d’être abaissés dans le futur.

Le montant des dépenses ouvrant droit à la réduction d'impôt est fixé à 8 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve ou divorcée) ou 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune, au titre d'une période de cinq années consécutives comprises entre le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2012. Ces sommes sont majorées de 400€ par personne à charge.

Autres ressources